Et du sel dans nos sauces en Afrique noire!

…le discours presque imaginaire…

mon billet « Nous sommes tous libyens! » sur le site l’Oeil de l’exilé

de la Maison des journalistes.

8 réflexions sur “Et du sel dans nos sauces en Afrique noire!

  1. Cette fois, Adjim, j’ai besoin d’une explication. Dans ce dessin, il y a sûrement beaucoup de références que je ne perçois pas.
    Le titre : du sel dans nos sauces ?
    Et je vois un vieil orateur (Hessel ?) haranguer la foule. Indignez-vous! Le ciel est au beau, le peuple est aux anges.
    2ème case. Révoltez-vous! Le peuple semble apprécier, il crie, en colère.Un nuage passe.
    Et au 3ème dessin, je décroche : Le même orateur (toujours Hessel ?), de plus en plus vociférant, appelle à la castration collective. Grand effroi de la foule. Le soleil disparait.
    Je comprends l’effroi (!). Je ne comprends pas pourquoi cette injonction est portée par ce vieux résistant.
    4ème case : Intervention de Sarkozy. Le ciel est noir, mauvais temps. La foule n’apprécie pas, mais pas du tout. Hessel est surpris, troublé ?. Allusion au discours de Dakar ?
    J’espère, Adjim, que mes questions ne te dérangent pas. Il est peut-être aussi dur de parler d’un dessin que d’expliquer une histoire drôle. Si c’est le cas, mille excuses. Mais je suis frustré quand je ne trouve pas les clés… Alors j’ose.

    1. Oui, tu as raison de les poser. Je trouve que tu as tout dit, je fais effectivement référence à Indignez vous de Hessel… Sauf que je lui impose deux autres discours qui ne sont pas les siens mais qui visent à montrer les limites d’un appel à la révolte… Surtout quand il n’est pas expliqué. Cette foule ne comprends pas le troisième appel celui de « On ne fait pas des omelettes sans casser des œufs ou encore un homme qui crie n’est pas un ours qui danse »… C’est aussi l’autre côté sombre de toutes les révolutions… L’Afrique noire n’est pas du tout prête pour une grande révolution, les souvenirs de guerres sont encore présents avec la PEUR qui l’accompagne. J’avoue que sans explication on peut se dire que cette troisième déclaration est borderline… Et surtout le choix du personnage de Hessel, un ancien résistant qui appel à l’indignation mais qui est quand même mal compris(assez médiatisé)… L’incompréhension émane donc de cette foule qui prend au 1er degré le verbe SE CASTRER. Je m’amuse aussi avec le fameux mythe du sexe africain pour le choix de castration… Le temps qui change c’est juste pour dire qu’on entre de plus en plus sur un terrain glissant, le discours de Dakar remis au gout du jour avec Sarko avec un ciel complètement sombre et la foule agacée… J’espère que ces quelques points de vue apportent des réponses à tes questions! 😉

      1. Je me suis posée les mêmes questions…indignée qu’Hessel aille jusqu’à leur demander de se castrer!
        Mais j’ai compris par tes explications, Achou, que le dessin posait la question de jusqu’où étions nous capable d’aller pour prendre en main notre destin.

      2. Yeah! Hessel ne pourrait de toutes les manières pas dire CASTREZ VOUS! c’est tellement gros qu’on ne peut douter une seule seconde. Mais le problème ici, c’est pourquoi attaché une telle phrase au valeureux résistant qu’est Hessel… He c’est simplement de la caricature! hahahaha! 🙂

  2. Oui merci Adjim pour les clés.
    Et tu m’as mené plus loin, vers les mots de Césaire :
    « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l’attitude stérile du spectateur, car la vie n’est pas un spectacle,car une mer de douleurs n’est pas un proscenium, car un homme qui crie n’est pas un ours qui danse… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s