Hissène Habré dans sa citadelle imprenable de Dakar

« pépé renaissance africaine » du Sénégal veut se débarrasser du dossier brûlant, de notre  célèbre tortionnaire et criminel de guerre tchadien, Hissène Habré. N’Djamena crie à qui veut bien l’entendre, que le Tchad est maintenant capable de « lapider » un de ses fils indignes par la bouche même du ministre des droits de l’Homme, Abderahman Djasnabaille… On sait qui se pourlèche les babines entre les murs du palais rose…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s